Communiqués de presse 2008

Archives des communiqués de presse
 
2016  |  2015  |  2014  |  2013  |  2012  |  2011  |  2010  |  2009  |  2008  |  2007  |  2006  |
2005  |  2004  |  2003  |  2002  |  2001  |  2000

 

 

05.12.2008

 

Die weltweiten Investitionen in die Solartechnologie zur Bekämpfung des Klimawandels und zur Gestaltung einer nachhaltigen Energiezukunft sind völlig unzureichend. (Word .rtf)

 

Vers le haut

De la Guerre Froide au réchauffement du climat – l’Est et l’Ouest face à des défis communs

15.11.2008

 

A l’occasion de la réunion de la présidence de Green Cross International au Forum des Entrepreneurs Lilienberg à Ermatingen (TG), l’ex-président de l’Union soviétique, Mikhaïl Gorbatchev, a répondu à des questions sur les défis existentiels dans le domaine de l’environnement et sur la politique mondiale. Mikhaïl Gorbatchev a exprimé son espoir que Barack Obama, à la différence du président George W. Bush, opte pour une politique basée sur la coopération et non sur la confrontation. Selon Gorbatchev, des réformes profondes et une véritable «perestroïka» sont nécessaires pour surmonter la crise financière et redonner son équilibre à la politique mondiale. Gorbatchev a expliqué que le monde attend que le nouveau président Obama agisse et qu’il mette fin à la nouvelle Guerre Froide avec la Russie en réinstaurant la confiance dans la coopération avec les Etats-Unis auprès de la population russe.

 

Charger le texte complet comme fichier Word (.rtf)

 

Vers le haut

LES DIX POLLUANTS LES PLUS DANGEREUX DANS LE MONDE EN 2008

22.10.2008

 

Green Cross Suisse et le Blacksmith Institute (Etats-Unis), deux organisations environnementales indépendantes, présentent un classement des polluants les plus dangereux del’année 2008. Ce «Top 10» provient du rapport sur les polluants en 2008, conjointement élaboré par Green Cross Suisse et le Blacksmith Institute. Celui-ci dénonce les répercussions des polluants comme causes majeures de décès et maladies (handicaps) survenant dans le monde, et dont les enfants figurent parmi les premières victimes.

 

Charger le texte complet comme fichier Word (.rtf)

 

Vers le haut

En Moldavie, le nombre de nouveau-nés malformés est en augmentation massive.

09.09.2008

 

Depuis le début de l’année 2008, Green Cross Suisse déploie ses activités en République de Moldavie avec son programme de médecine sociale et offre un soutient social et médical aux enfants et aux adolescents victimes de la catastrophe de Tchernobyl ainsi à leurs familles. Il est regrettable que les conséquences négatives de Tchernobyl sur la santé et l’environnement ait longtemps été un sujet tabou en Moldavie. Ce n’est qu’en 1997 que l’envergure de la catastrophe a pour la première fois été débattue publiquement dans le cadre d’une conférence organisée par l’institut Echo de Tchernobyl. «Le tableau qui en est ressorti était effrayant pour tous les participants», raconte Christina Bigler, directrice du programme international de médecine sociale de Green Cross. Il a en effet été révélé que la concentration de substances radioactives dans l’atmosphère de plusieurs régions moldaves avait augmenté de 70.000 à 300.000 fois entre le 1er et le 9 mai 1986. La région a été fortement irradiée.

 

Charger le texte complet comme fichier Word (.rtf)

 

Vers le haut

Le séisme en Chine provoque la fuite de produits chimiques dangereux

11.08.2008

 

Le 12 mai 2008, la république populaire de Chine a été ébranlée par un violent séisme de force 8 sur l’échelle de Richter. L’épicentre du séisme se trouvait dans la région de Wenchuan, situé dans le district administratif de Aba, à une distance d’environ 80 kilomètres au Nord-ouest de Chengdu, la capitale de la province de Sichuan. De nombreuses exploitations minières et industries chimiques sont implantées dans cette région de Chine et nombre d’entre elles ont été endommagées voire entièrement détruites par le séisme. Les hommes et l’environnement sont toujours exposés à un risque sérieux étant donné que des produits toxiques ont pu s’infiltrer dans la nappe phréatique, l’air et le sol.

 

Charger le texte complet comme fichier Word (.rtf)

 

Vers le haut

D’ici 2012, 6885 tonnes de gaz neurotoxiques seront détruites à Leonidovka

16.06.2008

 

C’est aujourd’hui qu’est mise en service la quatrième usine de destruction d’armes chimiques à Leonidovka, en Russie. 6885 tonnes de gaz neurotoxiques (VX, sarin, soman) datant de la Guerre froide y sont stockées. Pour le contrôle technique de l’installation, la formation du personnel et l’exercice pratique des mécanismes de sécurité, l’installation sera testée par le biais de simulateurs au cours des cinq prochains mois. A compter de 2009, la capacité de destruction atteindra 2000 tonnes de gaz neurotoxiques par an, et d’ici 2012, la totalité des 6884,797 tonnes de produits toxiques de combat stockés à Leonidovka sera détruite.

 

Charger le texte complet comme fichier Word (.rtf)

 

Vers le haut

La Douma d’Etat russe décerne à Green Cross Biélorussie l’Award EcoWorld de 1er degré

04.06.2008

 

Le comité pour le développement durable de la commission consultative pour les sciences de la Fédération de Russie a décerné hier le 3 juin 2008 la distinction EcoWorld de 1er degré à Green Cross Biélorussie à l’occasion d’une cérémonie de gala organisée à la Douma d’Etat russe à Moscou. Valodia Shewtsow, Directeur de Green Cross Biélorussie, se voit décerner cette plus haute distinction comme récompense pour l’organisation du concours artistique international 2008 «Dans ma patrie» destiné à des enfants et adolescents. Plus de 10 650 enfants et adolescents de 24 pays ont pris part au concours artistique de Green Cross qui a été récompensé cette année. Leurs dessins ont été présentés dans le cadre de 48 expositions qui ont eu lieu en Biélorussie, en Russie et en Allemagne. Depuis le lundi 2 juin 2008, les dessins sont exposés à la Duma.

 

Charger le texte complet comme fichier Word (.rtf)

 

Vers le haut

La Suisse doit lancer un signal clair de mise en garde contre la prolifération de la technologie nucléaire

30.05.2008

 

Fin décembre 2007, des actes de l’affaire Tinner ont été détruits sur décision du Conseil fédéral et sous la pression présumée des Etats-Unis. Le Conseil fédéral a justifié cette mesure par les intérêts de confidentialité et les devoirs de la Suisse en sa qualité de cosignataire du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP).

 

Charger le texte complet comme fichier Word (.rtf)

 

Vers le haut

Green Cross Suisse: le revenu des dons atteint CHF 8,3 millions

23.05.2008

 

Pour l’exercice 2007, Green Cross Suisse enregistre un volume de dons d’environ CHF 8,3 millions contre CHF 6,8 millions pour l’exercice précédent, soit une augmentation de 22 pour cent. En plus des programmes internationaux de médecine sociale et de désarmement, Green Cross Suisse agit depuis 2007 par le biais de projets dans le cadre du programme international de l’eau de Green Cross International. Pour Nathalie Gysi, directrice de Green Cross Suisse, l’augmentation du revenu des dons répond surtout à l’ampleur des projets initiés par le biais du programme international de l’eau. Fin 2007, 35400 adhérents soutenaient les objectifs de l’organisation environnementale.

 

Charger le texte complet comme fichier Word (.rtf)

 

Vers le haut

La destruction des armes chimiques et déterminante pour la sécurité globale

16.05.2008

 

Rogelio Pfirter, directeur général du secrétariat de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques ouvrira le 20 mai 2008 la 11e conférence internationale sur la destruction des armes chimiques au Grand-Hôtel Viktoria-Jungfrau à Interlaken. Près de 150 représentants de gouvernements ainsi que des représentants de l’industrie et d’ONG évalueront les progrès réalisés dans le domaine de la destruction des armes chimiques, discuteront des défis futurs et des possibilités pour atteindre l’universalité de la convention sur les armes chimiques CAC.

 

Charger le texte complet comme fichier Word (.rtf)

 

Vers le haut

Vers le haut

Etape décisive dans le développement d’une solution commune d’approvisionnement en eau dans le Proche-Orient

02.05.2008

 

La problématique de l’accès à l’eau est une source explicative du conflit israélo-palestinien. Le projet de médiation "L’eau pour la Paix au Proche-Orient" vise l’élaboration d’une étude sur les besoins et la disponibilité de l’eau. Le Centre Pérès pour la Paix, Green Cross France et Green Cross Suisse organisent à cet effet une conférence entre le 2 et le 4 mai 2008 à Genève qui réunira quelque 30 expertes et experts israéliens, palestiniens, de l’Europe et des Etats-Unis chargés de réaliser à l’intention des décideurs des deux parties une analyse collective des besoins en eau et de la disponibilité de la ressource aujourd’hui et dans le futur sur la base de directives généralement reconnues.

 

Charger le texte complet comme fichier Word (.rtf)

 

Vers le haut

Les enfants aveugles et voyants se reposent ensemble dans des colonies de vacances thérapeutiques

22.04.2008

 

En 1986, la ville biélorusse de Gomel fut fortement contaminée par l’accident nucléaire dévastateur de Tchernobyl. Aujourd’hui encore, un nombre extrêmement élevé d’enfants gravement malades y vivent. La plupart, nés après la catastrophe nucléaire, souffrent de maladies chroniques telles qu’allergies, asthme, diabète, ou maladies des yeux. Les radionucléides nocifs, que l’on retrouve dans la chaîne alimentaire, s’accumulent dans l’organisme des enfants, minant leur système immunitaire. Les colonies de vacances thérapeutiques de Green Cross offrent à ces enfants la chance unique de faire une pause, de s’extraire de leur triste quotidien et de se reposer pendant quatre semaines tout en bénéficiant d’une prise en charge médicale. La forte exposition aux radiations s’ajoute à la souffrance que ces enfants vivent à cause de leur handicap. Depuis 2007, Green Cross Suisse accueille, en collaboration avec la fédération suisse des aveugles et malvoyants, des enfants aveugles et malvoyants dans les colonies de vacances thérapeutiques organisées en Biélorussie.

 

Charger le texte complet comme fichier Word (.rtf)

 

Vers le haut

Les 20 ans de l’attaque chimique sur la ville d’Halabja, au Nord de l’Irak, le 16 mars 2008

12.03.2008

 

Lors du podium organisé aujourd’hui à l’occasion des 20 ans d’Halabja, Green Cross et la Société pour les peuples menacés ont rappelé que la population kurde souffre encore des effets secondaires de l’attaque chimique et qu’elle a besoin d’aide. «Il est urgent d’agir dans le Kurdistan irakien. La ville d’Halabja est marquée par le chômage, la pauvreté et le sous-développement. Les infrastructures médicales qui permettraient de soigner les personnes empoisonnées par le gaz toxique manquent», a rapporté Falah Murad Khan Shakarm, responsable de projet chez WADI e.V en Irak.

 

Charger le texte complet comme fichier Word (.rtf)

 

Vers le haut

Green Cross Suisse lance un projet pilote pour le listage des Hot Spots contaminés par l’Agent Orange (dioxine) au Laos.

12.02.2008

 

Pendant la Guerre du Vietnam, plus de 72 millions de litres du défoliant chimique Agent Orange ont été pulvérisés sur les champs et forêts du Vietnam, dont des quantités indéterminées sur les régions rurales du Cambodge et du Laos. Les habitants ont été directement exposés aux actions de défoliation. Par ailleurs, on estime qu’ils ont été de plus contaminés au cours des 30 dernières années par le contact avec la substance toxique sur les anciennes bases militaires (Hot Spots). D’après des analyses effectuées par le gouvernement vietnamien et selon l’étude de Hatfield Consultants (Canada), les Hot Spots sont des secteurs sur les sols desquels est constatée une très forte contamination par TCDD (tétrachlorodibenzo-p-dioxine). Les Hot Spots se trouvent en général à proximité d’anciennes bases militaires où l’Agent Orange a été transporté, chargé dans les avions et renversé.

 

Charger le texte complet comme fichier Word (.rtf)

 

Vers le haut

Aide au développement autonome au Vietnam sous la forme d’un programme d’intégration efficace pour handicapés

17.01.2008

 

Plus de mille enfants peuvent marcher grâce à un traitement d’orthopédie technique et nombreux sont ceux qui, avec leurs familles, disposent de moyens d’existence grâce aux microcrédits.

 

Depuis 1998, Green Cross Suisse soutient au Vietnam des enfants et adolescents devenus des victimes indirectes de la guerre et devant vivre avec un handicap à cause de l’herbicide Agent Orange pulvérisé lors de la Guerre du Vietnam. Selon certaines estimations, 3 500 enfants par an sont nés avec un handicap physique dû à l’utilisation du défoliant Agent Orange pendant la Guerre du Vietnam. Agent Orange contient de la dioxine, substance connue par les spécialistes comme étant l’une des plus toxiques jamais produites. Elle s’accumule dans la chaîne alimentaire, peut provoquer des dommages au patrimoine héréditaire humain et donc entraîner des malformations. Au cours de ces neuf derniéres années, Green Cross Suisse a pu traiter plus de mille enfants et adolescents handicapés physiques avec des outils orthopédiques pour leur permettre de remarcher et leur donner une chance de suivre une formation.

 

Charger le texte complet comme fichier Word (.rtf)

 

Vers le haut

Voyage d’études

Du 12 novembre au 23 novembre 2017 – 12 jours durant, nous vous ferons découvrir les plus beaux sites du Vietnam, du nord au sud, le voyage sera accompagné par Maria Vitagliano, responsable du programme de médecine sociale Green Cross Suisse.

Dernier communiqué de presse

  • Information
    CH-Zurich – 29 août 2018 – Le conseil de la fondation de l’organisation non gouvernementale et environnementale Green Cross Suisse et sa directrice Nathalie Gysi ont décidé d’un commun accord de mettre un terme à leur relation de travail.   Le conseil de la […] →

Green Cross
Schweiz | Suisse | Svizzera
Heinrichstrasse 241
8005 Zürich
Tel. +41 (0)43 499 13 23
Fax +41 (0)43 499 13 14
info@greencross.ch

Spendenkonto Green Cross Schweiz:
PC 80-576-7
IBAN CH02 0900 0000 8000 0576 7