Vietnam

Vietnam

 

Plus de quatre millions de personnes sont entrées en contact avec l’agent orange – une arme chimique hautement toxique – pendant la guerre du Vietnam (1963 – 1975). Son utilisation était destinée à défolier le plus rapidement possible de vastes étendues de jungle dans le pays. Les effets pour l’homme et la nature sont dévastateurs, aujourd’hui encore. La dioxine, très toxique, qu’il contient reste dans l’environnement très longtemps et est responsable de mutations génétiques, qui se transmettent sur plusieurs générations. Ainsi, plus de 40 ans après la guerre, de nombreux jeunes enfants souffrent encore des conséquences directes, parmi lesquelles figurent des malformations, des handicaps et des cancers. Les personnes ayant un handicap physique sont souvent exclues de la société au Vietnam. Leur dépendance vis-à-vis de leurs proches les empêche de mener une vie autonome.

 

Le programme Socmed de Green Cross au Vietnam soutient les enfants, les jeunes et leurs familles avec des soins médicaux et une assistance sociale. Les victimes de la première génération, mais aussi et surtout leurs enfants et petits-enfants, bénéficient ainsi de prothèses et d’orthèses, qui leur permettent de participer à la vie sociale. Pour que les effets soient complets et durables, nos partenaires sur place forment des médecins locaux. En plus des soins médicaux, les participants au programme Socmed bénéficient d’un soutien psychologique et d’une formation afin d’améliorer leur situation socio-économique. Le projet inclut également des initiatives médicales et sociales dans les zones d’habitation ainsi que des mesures de réhabilitation et d’intégration.

Green Cross
Schweiz | Suisse | Svizzera
Mühlebachstrasse 32
Postfach 769
8024 Zürich
Tel. +41 (0)43 499 13 23
info@greencross.ch

Spendenkonto Green Cross Schweiz:
PC 80-576-7
IBAN CH02 0900 0000 8000 0576 7