Eau-Vie-Paix

Les ressources en eau menacées par les polluants et les toxines.

 

Les polluants tels que le plomb, le mercure, les pesticides et les radionucléides menacent les eaux et les sols. Le programme l’Eau pour la Vie et la Paix englobe les interventions techniques, la formation des groupes concernés, le développement et le renforcement des capacités institutionnelles pour la préservation des ressources en eau indispensables et l’accès à l’eau potable propre.

 

Développement de processus pour inventorier et éliminer les pesticides résiduels en Europe de l’Est et en Asie centrale

 

Pendant des décennies, entre 5 et 10 millions de tonnes de pesticides résiduels, dont des POP (polluants organiques persistants) ont été accumulés dans le monde entier. Afin de contrôler les risques, il s’agit de favoriser un transfert de savoir-faire pour apprendre à gérer ces pesticides en toute sécurité et d’éviter à l’avenir que de telles quantités de pesticides résiduels soient reconstituées. Avec le programme l’Eau pour la Vie et la Paix, Green Cross Suisse veille à introduire des méthodes éprouvées afin de maîtriser l’énorme quantité de pesticides résiduels en ex-URSS.

 

Plusieurs projets préventifs d’élimination de résidus d’anciens pesticides sont mis en place en Europe de l’Est, dans le Caucase, en Asie centrale et en Afrique de l’Ouest. Leur but est d’informer la population des risques des pesticides, de former des experts à l’élimination sans risque des produits chimiques et d’introduire des alternatives saines au recours à des produits chimiques nocifs.

 

Introduction et mise en place de la Convention de Stockholm en Afrique de l’Ouest

 

Depuis 2011, les bonnes pratiques sont introduites en Afrique de l’Ouest et le savoir nécessaire est transmis afin que la Convention de Stockholm (interdiction des POP) puisse être mise en place. Les POP sont des polluants organiques persistants répandus à l’échelle mondiale, qui s’accumulent dans les tissus adipeux de tout être vivant et ont des conséquences massives sur la santé.

 

Assainissement de mines d’uranium

 

L’extraction d’uranium pour l’énergie atomique et la production d’armes nucléaires génère de grandes quantités de déchets qui contaminent les sols, les cours d’eau et les nappes phréatiques. Afin de protéger la population, un terril a été assaini au Tadjikistan. Pour le gouvernement tadjik, le projet d’assainissement de l’ancienne installation de traitement d’uranium de Chkalovsk est capital et pourrait être le premier d’une série d’autres assainissements de sites contaminés par l’exploitation de l’uranium. Au Tadjikistan également, une immense mine a été exploitée pour l’extraction d’uranium, de plomb et de zinc. Un concept d’assainissement des sites miniers de Sumsar et Shekaftar est en cours d’élaboration.

 

Le programme l’Eau pour la Vie et la Paix est conçu et réalisé par Green Cross Suisse en coopération avec Pure Earth (anciennement le Blacksmith Institute), l’UNEP, l’OAA, l’OMS, la Banque mondiale et des partenaires locaux sous la direction du Dr. Stephan Robinson. Le programme est soutenu par la Direction du développement de la coopération (DDC) du Département fédéral des affaires étrangères DFAE, par le Fonds pour l’environnement mondial (FEM) ainsi que divers sponsors.

Voyage d’études

Du 12 novembre au 23 novembre 2017 – 12 jours durant, nous vous ferons découvrir les plus beaux sites du Vietnam, du nord au sud, le voyage sera accompagné par Maria Vitagliano, responsable du programme de médecine sociale Green Cross Suisse.

Dernier communiqué de presse

Green Cross
Schweiz | Suisse | Svizzera
Heinrichstrasse 241
8005 Zürich
Tel. +41 (0)43 499 13 13
Fax +41 (0)43 499 13 14
info@greencross.ch

Spendenkonto Green Cross Schweiz:
PC 80-576-7
IBAN CH02 0900 0000 8000 0576 7